SUD DE SALTA

DU 28 MAI AU 14 JUIN 2016

Voilà exactement sur la carte le chemin que nous avons fait avec Evelyne au nord et au sud de SALTA, en rouge c’est le chemin que nous ferons pour rejoindre le Chili

Nous avons fait 2.300 Kms dont 1.300 (environ) sur pistes. 20160611_165152

A SALTA nous passons nos 30000 kms

Nous reprenons la piste 40 après une excellente nuit à l’hôtel à SAN ANTONIO DE LAS COBRES, sans visiter la bourgade, mais nous allons y repasser dans une vingtaine de jours lorsque nous quitterons définitivement l’Argentine pour rejoindre le Chili.

Un petit déjeuner bien agréable à l’hôtel avant de reprendre la route

20160529_095156_001 P1040086P1040090

Nous quittons SAN ANTONIO  dans la poussière, car pendant quelques kilomètres, nous serons sur la route qui va de SALTA au CHILI, nous croisons quelques camions

IMG_9379

Enfin nous rejoignons la R40, route rien que pour nous. Nous allons nous attaquer au col d’ABRA ACAY

20160529_10404620160529_105315

Nous sommes à 3775 m et nous allons monter à 5.000 m pour redescendre à 3015 m, 73kms plus loin à LA POMA, puis encore 51 Kms  jusqu’à CACHI. Nous mettrons 6 H au total.

La montée est plus courte et plus facile que la descente. Nous allons traverser de petits torrents d’eau glaciale où roulent des galets, c’est la route la plus difficile que nous avons faite depuis notre arrivée en novembre dernier.

P1040122

IMG_9395

 

La route monte en long lacets dans un paysage aride hérissé de touffes.

20160529_112659 20160529_112909

P1040110 P1040094IMG_9381

Des guanacos, des lamas et des ânes sauvages paissent tranquillement.

20160529_104824

Nous arrivons au haut du col, assez facilement, mais il y a tellement de vent que nous ne pouvons pas sortir, la porte du camper risque de se retourner.

Un tas de pierres et un panneau qui indique 4.995 m, plus une interdiction de chasser, on se demande qui peut avoir envie de venir chasser ici, et quoi.20160529_110053

IMG_9391

 

 

 

 

 

Nous allons maintenant entreprendre la descente, la route est pleine de cailloux, très étroite. Bernard nous dira que par moment il était à 20/30 cm du précipice, il va s’y prendre en 2 fois pour faire certains virages à épingles à cheveux. Il faut vraiment être  un conducteur chevronné pour conduire dans cette descente, à certains endroits je préfère fermer les yeux, Evelyne, ne dit rien. La conduite est éprouvante.

P1040124 P1040097

Là c’est de la glace
P1040118

Et ces virages, ceux-là ne sont pas mal

P1040111 IMG_940120160529_112045

mais avec le précipice à côté, pas mal non plus

IMG_9392 IMG_9393

P1040114

« Cette portion de Route 40 entre la POMA et SAN ANTONIO est strictement déconseillée aux véhicules de tourisme et à réserver aux conducteurs de 4×4 expérimentés et acclimatés à la très haute altitude. » d’après le Guide Michelin. Je confirme….

Nous ne dépassons pas le 20 Kms/h, et le camper résiste quand même pas si mal !

Un diaporama pour la suite (cliquer sur la 1er photo)

Mais quel paysage, époustouflant, du jamais vu ! Nous n’avons rencontré qu’une voiture de SAN ANTONIO à 15 kms avant CACHI. Pas de localités, juste de temps en temps quelques maisons isolées, nous sommes absolument seuls.

Nous nous arrêtons pour déjeuner une fois la descente presque finie, nous avons toujours du vent. Il fait un beau soleil, mais froid. Nous ne perdrons pas beaucoup de temps, sauf pour enlever un peu de poussière.

P1040130 P1040129

On retrouve un peu de verdure et des  montagnes  colorées.

20160529_115256 20160529_12043220160529_113813_002 20160529_113832 20160529_113911 P1040136

1er village après SAN ANTONIO : LA POMA 615 habitants 3.015 m, un peu en retrait de la piste, nous n’y allons pas.

(encore des cimetières isolés sur la route)

IMG_9421

Des cactus font leur apparition, puis quelques cultures de mais,  des habitations en adobe. La route est rouge, puis on retrouve l’asphalte.

P1040138 P1040143IMG_9409P1040140 IMG_9428IMG_9430 IMG_9426 IMG_9424 IMG_9437

Nous arrivons à CACHI vers 16 heures et allons directement à l’hôtel ACA qui se trouve près du camping municipal où nous resterons 3 nuits. (WIFI : hosteriacachi13)

Repas le soir à l’hôtel, Evelyne : poulet, Bernard une truite et moi du lapin. L’ensemble copieux et excellent.

La 1ère nuit, nous dormirons très mal à cause des bourrasques de vent.

LUNDI 30 MAI

Nous retrouvons Evelyne vers 9 h 30, pour aller au Parc National « Los Cardones », après être passés au bureau des guadaparques à PAYOGASTA à 11 kms de CACHI.

IMG_9449

Les Cardones sont de hauts cactus en forme de candélabre pouvant atteindre 10 m de haut et vivre de 250 ans à 300 ans ; son bois à petits trous sert pour les charpentes et les portes, surtout pour les églises. Ils résistent à l’altitude jusqu’à 3.900 m et au froid jusqu’à -12°

20160529_123248 20160529_14383620160529_122324 IMG_9511

Nous monterons jusqu’au Col de l’Obispo,

IMG_9460 IMG_9464 IMG_9465 (sans commentaires)

Je vais faire une petite prière au sanctuaire en haut de la côte, les gens allument des cigarettes en guise de bougies dans des petites coupelles

IMG_9459

la Vallée Encatado est fermée, nous ne marcherons pas trop longtemps car la montée au retour serait trop raide

IMG_9471 IMG_9472

IMG_9455 P1040149 P1040148

IMG_9448 IMG_9437

Nous reviendrons à CACHI en passant par la magnifique piste « PIEDRA DES MOLINO » RN42. Encore des paysages impressionnants.

IMG_9498 IMG_9441

Sur la route, nous croisons une niveleuse qui tracte sa caravane de chantier

IMG_9505

Nous arrivons à CACHI, avec comme objectif de faire des courses, mais ici les magasins n’ouvrent pas avant 18 h. En attendant, nous allons dans un bar goûter au fameux vin blanc de CAFAYATE : le TORONTES et nous prenons 2 empanadas qui nous serviront de souper.

IMG_9541

MARDI 31 MAI

Le matin visite de CACHI.

Il faut que nous trouvions de la nourriture, le frigo étant vide.

Petite épicerie :

P1040221

Bernard va faire ses achats à la droguerie du coin

P1040158 IMG_9538

Ensuite nous allons chercher une boucherie, et la seule que nous trouvons ressemble à un hangar et il n’y a que du bœuf à acheter, il faut savoir qu’ici nous ne trouvons pas de veau, pas d’agneau et très de porc. Nous faisons une cure de bœuf et de poulet.

IMG_9540

L’intérieur de l’église :

IMG_9529

La place principale bordée d’eucalyptus et de poivriers géants :

20160531_110403 20160531_110409 20160531_110344

Visite du musée archéologique

IMG_9535 IMG_9530 IMG_9534

Petites rues dans la ville

IMG_9559

IMG_9542 IMG_9522 IMG_9537 IMG_9520 20160531_110514 IMG_9523

L’après midi nous restons au camping, il fait toujours beaucoup de vent, mais le soleil est là.

MERCREDI 1er JUIN

Départ 10 h, toujours par la RN40, mais nous allons nous en écarter à 2 reprises.

IMG_9585

 

 

 

un peu de neige au sommet

 

La 1ere fois pour aller aux villages des artisans, par une piste légèrement plus mauvaise et étroite

IMG_9553 IMG_9556 IMG_9552 IMG_9550 IMG_9549 IMG_9572

Ici les villageois travaillent le tissage en laine de lamas dont la spécialité est surtout la fabrication de ponchos. Certains valent jusqu’à 300 E, ils en ont même fait un pour le pape.

IMG_9569 IMG_9568 IMG_9567 P1040161P1040162

Remarquez qu’ici ceux sont les hommes qui travaillent !

Sur le chemin, nous nous arrêtons pour acheter des piments qui sèchent au soleil sur de nombreux terrains, on nous en fait cadeau.

P1040172 P1040170 IMG_9577

Nous arrivons à MOLINOS et après le déjeuner, 2ème escapade à 22 kms pour aller visiter une bodega

IMG_9580 IMG_9581P1040159 IMG_9595 IMG_9594 IMG_9592

Au bout d’une piste, nous arrivons à une bodega exceptionnelle, chez un producteur écologique de vins connus du monde entier, vignes très anciennes à des altitudes parmi les plus élevées au monde (2.250 à 3.100 m)

IMG_9605

 

IMG_9607

IMG_9602

IMG_9608 IMG_9613

IMG_9604Après la visite de la bodega,

IMG_9610 P1040190 P1040189 P1040191 P1040192

nous irons déguster pour 70 Pesos 1 verre de TORONTES et 1 verre de MALBEC. Ce vin étant excellent, nous en achèterons quelques bouteilles et l’on nous fera cadeau de la dégustation

IMG_9611 IMG_9612

Nous reprenons la direction de MOLINOS

IMG_9594 IMG_9595 IMG_9616 IMG_9617 IMG_9618 IMG_9620

Evelyne va coucher à l’Hacienda de MOLINOS, face à l’église, et nous nous installons sur le parking de l’hôtel (Wifi libre).

P1040177 P1040173P1040180 P1040175P1040219

L’originalité ici : les portes des maisons sont en angle et ouvrent sur chaque côté de rue.P1040181 P1040179 P1040178 P1040176

JEUDI 2 JUIN

Direction CAFAYATE.

Bernard vient de prendre un coup de vieux ce qui lui a provoqué des problèmes  intestinaux. Nous prenons tout de même la route.

Nous traversons la QUEBRADA DES FLECHES

 

20160602_110756 20160602_111802 20160602_112859 20160602_113312

(diaporama)

Le midi arrêt à SAN CARLOS sur la place principale, nous mangeons toutes les 2 pendant que Bernard dort.

P1040226 IMG_9657

Ballade dans le village

IMG_9661 IMG_9660 IMG_9662 IMG_9663 20160602_122121 20160602_122153 IMG_9665 P1040223  P1040225 IMG_9653

A CALAFATE, Hôtel VICUNA C (wifi : villa3876837549) et B (wifi 3875137085), juste à côté de la place principale, on nous donne l’autorisation de bivouaquer devant.

P1040288 IMG_9672P1040287 Maison de retraite devant l’hôtel

Et le soir pour fêter l’anniversaire de Bernard, nous irons, toutes les 2, déguster un verre de TORONTES et 1  verre de MALBEC,  avec une assiette de charcuterie et fromages pendant qu’il restera au lit.

P1040227Elle est belle et bonne notre assiette !

VENDREDI 3 JUIN

Promenade dans la ville, courses au marché, et Evelyne achètera  10 timbres pour 600 Pesos à la poste, soit l’équivalent de 40 E. Les destinataires devront apprécier l’effort financier (surtout bien ajouter 50 Pesos pour la carte).

P1040295 P1040294IMG_9678 P1040292 P1040286 P1040285  IMG_9680  IMG_9677 IMG_9676 20160604_095738

A midi, Bernard qui va mieux, nous allons faire son repas d’anniversaire au RANCHO, A-t- il l’air très malade, ? Par contre on ne sait pas si Evelyne apprécie vraiment son plat.

P1040229 P1040230 P1040231 P1040233

 

 

 

 

 

 

 

Evelyne : milanaise recouverte de jambon-fromage, Bernard un énorme filet de Boeuf, et moi (presque) 1/2 cabri rôti.

L’après midi, repos à l’hôtel, mais avant une bonne glace au TORONTES (vin blanc)

SAMEDI 4 JUIN 

Nous allons visiter les ruines de QUILMES à 55 kms, il s’agit de l’un des sites archéologiques préhispaniques les plus importants du pays. Les ruines s’étalent sur les pentes du Cerro Del Cajon, gardées par une armée d’immenses cactus qui servaient à faire des portes, du mobilier, des outils et différents objets. Les bâtiments étaient coiffés de toits faits de tiges de cactus et de boue. Les maisons étaient à moitié souterraines pour se protéger du vent.

IMG_9690IMG_9691

Vue des ruines de la Cité Sacrée P1040243 P1040244 P1040245

P1040239  P1040250

IMG_9696  IMG_9704

Voilà le bois de cactus :

P1040242 P1040251

Nous repartons par une toute petite piste où nous nous arrêterons pour déjeuner, seuls avec les cactus (et toujours la poussière)

P1040252 P1040253 P1040254 P1040255 P1040257 IMG_9708

(Pour cuire notre bifteck)

P1040256

(toujours une petite sieste, après le repas même si elle ne dure que 5 mn)

 

 

 

 

Comme nous avons encore un peu de temps avant de rejoindre SALTA, nous décidons d’aller voir la VALLEE del TAFI.

IMG_9730

Nous passons par AMAICHA DEL VALE où il y a du soleil 360 jours minimum par an. Musée de la Pachamama.

IMG_9712 IMG_9713 IMG_9710

Et delà nous prenons un col, arrivée en haut, dès que l’on commence la descente : brouillard.

P1040258P1040260

Nous nous arrêtons pour voir un spectacle de chevaux et vaches (toujours dans le brouillard)

P1040261 P1040262 P1040263 P1040264IMG_9718 IMG_971920160604_154511 IMG_9720

En arrivant à VALLE DEL TAFI, nous allons à L »hôtel ACA, boulevard Belgrano-St Martin (wifi : hosteriatafi16). Comme ils ne nous acceptent pas sur le parking, nous nous garons dans la rue.

Cette ville d’altitude est une destination prisée des habitants de la ville de Tucuman, distante de 100 Kms, désireux d’échapper à la chaleur estivale. Pour nous, c’est l’inverse nous aurions préféré qu’il fasse 10° de plus

IMG_9725

DIMANCHE 5 JUIN

Le temps est couvert, nous nous promenons dans cette ville touristique, achat d’un excellent fromage.

Les belles maisons côtoient les taudis

IMG_9743  IMG_9737 IMG_9735 IMG_9734 IMG_9732 IMG_9744

Nous partons faire le tour de la vallée 45 kms. D’abord la ville de l’autre côté du lac : EL MOLAR ou nous visitons le Parque de los Menhires, il s’agit de pierres levées,  rassemblées sur un terrain (pas grand intérêt), puis la vallée nous mettrons une bonne heure mais avec le mauvais temps nous ne profiterons pas beaucoup du paysage.

P1040267 IMG_9741IMG_9742

De retour à TAFI, nous reprenons la route à sens inverse jusqu’à AMAICHA, en montant le col il fait un froid de canard, les herbes, à midi, au bord de la route sont gelées.

P1040273 P1040272

On passe le sommet et là grand soleil. On déjeune juste la descente amorcée avec ce petit village juste en contre bas.

P1040275 P1040274

On repasse encore devant de belles montagnes :

P1040281 P1040279

IMG_9753IMG_9756

Vers 16 h nous arrivons à SANTA MARIA, porte d’entrée des vallées Calchaquies.

IMG_9757 P1040277P1040276 IMG_9761

C’est dimanche tout est fermé, il n’y a personne dans les rues, nous faisons le tour de la place et nous décidons de rentrer sur Cafayate, en passant par Fuerte Quemado.

On retrouve des vignes en arrivant sur Cafayate et des bodegas

P1040282 P104029720160604_103805 IMG_9762

Même hôtel, même place de parking devant pour nous.

LUNDI 6 JUIN

Office du tourisme pour avoir des renseignements sur la QUEBRADA DE LAS CONCHAS, pas grand chose à nous donner.

IMG_9768 IMG_9763

1er arrêt : les dunes de sable à 3 kms, on commence à marcher dans un sentier et au bout de 200 m des barrières nous empêchent d’aller plus loin.20160606_113755 20160606_113645

2ème arrêt au Kms 14 : EL MOLLAR

 

20160606_114459 20160606_114632 20160606_114841 IMG_9789IMG_9770

 

Kms 17 : la PUMILLA

20160606_140449IMG_9802

Kms 19 : LOS CASTILLOS

IMG_9786IMG_9785

Kms 20 : LES VENTANAS où nous déjeunerons. L’érosion a créé des fenêtres dans la roche 

IMG_9798 IMG_9801 IMG_9803   IMG_977920160606_141845IMG_9794

Et toujours cette route incroyablement belle

20160606_141854 20160606_14184820160606_141617 20160606_154820

Kms 23 : L’OBELISQUE

20160606_140735 IMG_9805

Los Colorados

IMG_9780 IMG_9781 IMG_9778 IMG_9775

20160606_140555

Kms 29 : la YESENA (c’est le nom de la rivière), avec Evelyne nous marcherons pendant une bonne heure dans le lit asséché. Roches magnifiques au fond aux multiples couleurs.

IMG_9830

IMG_9834 IMG_9833 IMG_9831 IMG_9832

IMG_9836

Nous continuons notre promenade à pied parmi toutes ces roches

(Diaporama)

un petit arrêt où nous retrouvons des lamas

20160606_142115 20160606_142027

Kms 36 : SANTA BARBARA (3 maisons) et merci à IOVERLANDER qui nous indique un endroit pour bivouaquer.

IMG_9851

Nous prenons la petite piste en arrivant et 3 kms plus loin nous nous installons dans le lit de la rivière. Evelyne qui voulait dormir en pleine nature est gatée : des montagnes autour de nous de toute beauté.

20160606_161454 IMG_9854IMG_9862 20160606_161943 20160606_162633 20160606_162657

MARDI 7 JUIN

Le lendemain matin vers 9h, nous continuerons à pied la piste pendant une heure, toutes les 2, il ne fait pas très chaud. Puis nous revenons sur nos pas pour retrouver notre chauffeur et nous partons avec le camper par le même sentier pour voir où il aboutit.

En fait nulle part. Au bout de 8 kms nous faisons demi-tour et reprenons la grande route. On s’est bien amusé, ni le GPS ni OMSTAND ne nous indiquait une piste, mais quel spectacle

(diaporama)

 

Arrêt aux 3 CRUCES

IMG_9886 IMG_9888

Un peu d’escalade en haut :

IMG_9890 IMG_9892

P1040371 P1040373

 

A l’AMPITHEATRE avec des musiciens pour nous faire écouter l’acoustique de cette caisse de résonance

P1040383IMG_9896IMG_9898P1040384

IMG_9893IMG_9897

 

Et notre dernier arrêt à la GORGE DU DIABLE.

 

P1040392

P1040389 P1040388

Nous finissons notre QUEBRADA  avant de rentrer sur SALTA

20160606_155523 20160606_155211 20160606_155008 20160606_15561420160606_155529

P1040412 P1040411 P1040407 P1040402 P1040401 P1040398 P1040395

 

Nous arriverons à SALTA en fin de journée. Pour nous le Camping Municipale et Evelyne prendra un hôtel rue Irquiza, à côté de la place principale.

MERCREDI 

Le matin, Bernard me conduit en ville et je vais faire découvrir la ville à Evelyne. Pour commencer les magasins, mais là, pour dépenser un centime, c’est dur,  même pour ma copine, tout est vieillot,

L’après-midi, nous prenons le téléphérique pour monter au Cerro SAN BERNADO et nous redescendrons, pour commencer par des escaliers, puis par la route, nous mettrons plus d’une heure à rejoindre la ville.

IMG_9907 IMG_9913 IMG_9910

 

IMG_9917Le cimetière : un vrai village

 

IMG_9918 Une maison super moderne

P1040427

P1040432 P1040425 P1040423 P1040435 P1040434 P1040433

une voiture dans un garage

P1040420

 

Vendredi soir nous quittons Evelyne qui doit prendre son avion demain matin, elle a commandé son taxi pour 7 h

SAMEDI 11 JUIN 

Nous dormons bien tranquillement au camping, lorsque vers 8 h le téléphone sonne, on ne réagit pas, 15 mn après nouvelle sonnerie, Bernard se lève et qui croyez vous qui nous appelait : Evelyne affolée qui nous annonce qu’elle est bloquée à l’aéroport et qu’elle ne peut prendre son avion.

Vite debout, 1/2 après nous sommes à l’aéroport. On apprend qu’il y a gréve des aiguilleurs du ciel et qu’elle ne partira que lundi, non pas de SALTA mais de JUJUY à 130 kms.

Nous revenons donc au camping pour prendre notre petit déjeuner, on y restera pour déjeuner et l’après midi, nouvelle recherche d’un hôtel.

Comme nous avions prévu de nettoyer notre camper de fond en comble (il y a de la poussière à l’intérieur de tous les placards) avant de reprendre la route le dimanche pour le Chili par la Route des Nuages et le PASO de SICO, nous la laissons  en ville et rentrons au camping.

DIMANCHE 12 JUIN

10 H nous voilà prêt pour repartir sur JUJUY.

Finalement changement de programme: nous ne passerons pas par le COL DE SICO mais par le PASO DE JAMA. La route est moins pittoresque mais asphaltée, et l’on va refaire une partie de route que nous avions déjà faite.

Hôtel EL ARRIBO (WIFI ORCA2808)

Promenade et devant la cathédrale nous entendons la messe de l’extérieur (il y a des micros), il est 15 h et l’église est pleine de monde.

P1040442 P1040443

Le soir apéro et repas dans le camper qui est garé devant l’hôtel.

LUNDI 13 JUIN

Voilà nous allons à l’aéroport qui est à 28 Kms de la ville, et 5 kms avant Bernard entend un bruit suspect au véhicule et l’ABS s’allume. Nous continuons donc lentement.

Dépose de notre amie à l’aéroport. Pas de problème à première vue pour elle, elle enregistre et son vol est bien confirmé de BUENOS AIRES à PARIS. Elle part à 11 h et nous mettra un message vers 15 h pour nous dire qu’elle est arrivée à l’aéroport international.

(Pour info : elle a demandé à   www.petitherge.com  une assistance pour l’aider à aller de l’aéroport domestique à l’international qui est à l’autre bout de la ville. Samedi il nous avait mis un mail pour dire qu’il y avait grève et ce matin il était au rendez-vous. Il parait qu’il est super sympathique et peut organiser des voyages)

Quant à nous, nous partons  direction le garage Ford de JUJUY qui est à l’entrée de la ville, mais malheureusement nous y arriverons comme cela :

20160613_131543 20160613_125811

Et oui nous sommes partis lentement mais au bout de 20  kms le bruit s’est tellement amplifié que nous avons été obligé de nous arrêter. Bernard a démonté la roue gauche et il a découvert qu’à nouveau le roulement de la roue qui avait été refait au Brésil, voilà 12.000 Kms était à nouveau cassé.

et nous voilà en voiture qui suivons notre camper

20160613_130605

J’ai fait du stop pour me faire emmener au garage, et au bout de 5 mn une voiture s’est arrêtée et on m’a pris en charge de 11 h 30 à 15 h. Ces 3 personnes m’ont emmenée au garage, ont téléphoné à une dépanneuse (qui nous a pris seulement 40 E), m’ont ramenée au camper (nous étions sur un autoroute et la sortie était 4 kms plus loin), nous ont ramenés au garage. Comme celui-ci n’ouvrait qu’à 16 h, ils voulaient nous inviter à manger chez eux, mais  c’est nous qui les avons invités à déjeuner, et pour finir ils nous ont ramenés au camper à 15 h. BELLE LEÇON.

20160613_123523

16 H le garage ouvre. En effet, c’était bien le roulement de la roue gauche qui était fichu, ils ont cherché pourquoi, mais n’ont pas trouvé. Une chance ils ont la pièce en stock : 800 E avec la main d’oeuvre. Ils regardent tout de même la roue droite et, oh surprise, une rotule est usée. Changement de rotule.

A 20 h, nous pouvons partir, tout est réparé, on touche du bois…..

On va dormir pas loin du garage près d’une station essence.

Et demain nous prenons la route pour le Chili… à condition qu’il n’y ait pas de neige au col et qu’il soit ouvert.

Un peu de suspens et suite sur le prochain article.

 

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Argentine. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.