LE CHEMIN DE l’INCA AU MACHU PICCHU

Comme nous n’avons pas fait le MACHU PICHU avec Bernard, (je vous l’expliquerai dans l’article suivant),  je laisse la parole à Audrey pour parler du Chemin de l’Inca qu’AVI et elle ont fait lors de leur visite en juillet.

Le treck du chemin de l’Inca est une « randonnée » de 4 jours pour rejoindre le MACHU PICCHU. C’est un sentier pavé qui emprunte des escaliers, des tunnels, des ponts en bois et qui traverse des vallées encaissées aux forêts humides et des cols d’altitude.

Le Chemin de l’Inca n’est pas unique, il en existe plusieurs  avec des tronçons secondaires. Le Grand Chemin inca est long de 5.000 kms, il traverse la cordillère des Andes depuis la frontière colombienne jusqu’à SANTIAGO DU CHILI, en passant par l’Equateur, le Pérou et la Bolivie.

« Nous sommes partis avec Xtreme Tourbulencia, un tour opérateur péruvien, dont le manager parle français. On a été très contents du trek fait avec eux.

Départ de Cuzco en minibus (très tôt, vers 4 h du matin) et rencontre avec le groupe. Nous sommes donc 9 personnes.

Passage par Ollantaya pour un petit déjeuner et pour récupérer les porteurs et leurs chargements, puis le minibus nous dépose à notre point de départ à 2.300 m d’altitude.

Distribution des sacs de couchage, des bâtons de marche et c’est le grand départ avec un check-point juste avant le pont.

p1050866 p1050867

p1050868

p1050872

p1050869

Nous déjeunerons sur ce campement. Malgré le nombre de groupes, chaque groupe a un endroit tranquille et isolé.

p1050886

Le grand avantage du Chemin de l’Inca, c’est que nous allons voir (de près ou de loin) un grand nombre de sites incas, qui permettait à la cour de se reposer sur le chemin vers le Machu Picchu. Il faut savoir que tous les chemins des Incas n’étaient pratiqués que par les nobles, le peuple devait passer par un autre sentier.

Nous voyons également quelques maisons isolées (et un terrain de foot à plus de 3500m d’altitude).

p1050881 p1050879 p1050878 p1050876 p1050875 p1050890 p1050893

Nous voilà à notre premier col. C’est haut (4.200 m), c’est plutôt aride

p1050901 p1050903

Puis à partir du 3eme jour, la végétation va vraiment changer. On passe dans la jungle d’altitude. Bien plus atypique pour nous.

Les chemins sont aussi mieux pavés, mais nous rencontrerons des grosses marches très fatigantes.

On aurait pu voir des perroquets, toucans, mais nous n’aurons rien vu… juste une orchidée.

p1050906 p1050910

p1050928 p1050912

p1050926

p1050914    p1050916

p1050918  p1050919

p1050923  p1050924

p1050928 p1050941

p1050942 p1050944

011p1050946

Un petit système ingénieux pour l’écoulement de l’eau: une petite feuille bloquée avec une pierre et un bout de bois:

p1050947

 

p1050948 p1050949p1050952 p1050953p1050954 p1050956p1050962 p1050963

p1050967 p1050963

La rivière Ollantaya

p1050969 p1050975

Nous arriverons assez tôt à notre bivouac du 3eme jour. Après l’installation, nous irons visiter un très beau site Inca, appelé le petit Machu Picchu.

Les lamas sont là pour entretenir la végétation (qui aurait tendance à pousser entre les pierres des murs)

p1050976 p1050981p1050989 p1050992p1050993 p1050994p1050995 p1050999p1060005 p1060007p1060011 p1060014p1060015 p1060017p1060023

Le matin du 4eme jour, nous partirons très tôt et nous arrivons au Machu Picchu par la porte du Soleil. Le site est encore relativement vide à cette heure matinale (il est 6h du matin).

Nous devons ressortir pour rentrer juste ensuite. Nous retrouvons notre guide francophone.

p1060027

p1060039 p1060042 p1060044 p1060050

p1060045 p1060053

Sur cette photo, on voit les murs qui n’ont pas été restaurés. Au moment de la découverte du site, il était recouvert par la forêt, comme celle qui borde encore le site. Cela explique pourquoi le site est resté inconnu si longtemps.

p1060052

p1060057 p1060060  p1060065

p1060067  p1060062

p1060066  p1060068

p1060073 p1060076

p1060077

La croix andine: le ciel et la terre représentée par l’ombre.

p1060075

p1060069

p1060078  p1060079

p1060084  p1060082p1060080 imm011-001p1060085 p1060086

Voilà pour le treck d’AUDREY et AVI en Juillet.

Ce contenu a été publié dans Pérou, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à LE CHEMIN DE l’INCA AU MACHU PICCHU

  1. Sylvie dit :

    Superbe ballade ça doit valoir le déplacement. ….
    Merci genevieve et bonne continuation
    Bisous
    Sylvie

  2. Serge Daboussy dit :

    Trop de cailloux pour moi

  3. Leti dit :

    Trop beau bravo pour les images et bravo aux treckers
    Leti jacky

  4. Bernard Duval dit :

    ça y est: tu as passé le virus à ta fille!
    Le paysage est grandiose et je t’encourage à continuer à nous faire rêver
    Claudine et Bernard

  5. jean queron dit :

    Youpee!
    Plus besoin de télévision rasante ni de polars lassants : l’odyssée américaine est de retour
    avec mes acteurs favoris.
    Bon le premier envoi est un peu réchauffé,quoique joliment décrit,puisque nous avons vu les figurants depuis.
    Mais que va-t-il advenir du « Camper »? Côté roues?Freins?frigo?suspense…..
    vivement la suite…nous sommes sur les dents !
    Bises d’automne.

  6. ollivier edith dit :

    coucou tous les deux je reprends depuis le mois d’octobre car j’étais en Namibie et j’airegardé vos blogs dans le désordre donc je repars à zéro, je suis vraiment contente car c’est le voyage de mes rêves qui se déroule sous mes yeux magnifique je ne désespére d’y aller un jour mais les chemins me semblent bien difficiles MERCI de me faire partager votre voyage bisous edith

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *