BISTI WILDERNESS ET DE-NA-ZIN WILDERNESS

BISTI WILDERNESS ET DE-NA-ZIN WILDERNESS

Nous terminons le Nouveau Mexique par le site des Bisti, mais ne vous inquiétez pas, vous aurez les journées précédentes de cet Etat un peu plus tard.

 3 – 4 et 5 OCTOBRE 2018

Assez peu visité et méconnu, le site des Bisti n’est ni un parc national ni une réserve, il est juste géré par le BLM. Il n’est pas indiqué sur beaucoup de guides, sur Michelin ils en parlent en 3 lignes et lui donnent 1 étoile, alors que CHACO que nous avons fait la veille : 3 étoiles. C’est vrai que nous préférons les paysages aux ruines. Sur nos autres guides : RIEN.

A l’information, un ranger (entre 2 entrées) nous a dit que leur Président ne voulait pas le mettre en Parc car il y aurait du pétrole, donc il ne serait pas possible de forer.

Il est situé à 5O kms au sud de Farmington.

Comme nous arrivons par le Sud, nous prendrons la 1ere entrée qui nous emmène à DE-NA-ZIN WILDERNESS, ce n’est pas le site principal mais comme il est sur notre route, nous y allons.

Nous prenons une piste sur 12 miles. Un panneau nous indique l’endroit.

Il est 15 h 30, nous sommes absolument seuls sur le petit parking.

Il faut inscrire sur un registre qui est enfermé dans une boite, notre nom, l’heure de notre départ et l’heure de notre retour. On remarquera que personne n’est venue dans la journée et qu’hier il n’y a eu qu’un couple, certains jours il n’y a personne.

 

Nous prenons nos vêtements de pluies car au loin, nous voyons un orage venir.

C’est une région désertique, isolée et très colorée. Nous ferons une randonnée pendant 2 h 30, on marche dans un canyon en longeant un wash (c’est le lit d’une rivière à sec). Comme il a plu hier, il faut faire attention à ne pas glisser.


La zone est accidentée, on se balade au milieu des collines et des ravins colorés. On va essayer de faire une boucle.

On rencontre des morceaux de bois pétrifiés, mais rien à voir avec ceux que nous avions vus en Argentine.

Bien sur, au bout d’une trentaine de minutes, il va pleuvoir mais cela ne va pas durer, heureusement sinon nous allions faire demi-tour.

Vers 17 h il faut que l’on rentre, nous n’avons pas envie de faire demi-tour… Sur notre GPS, on remarque un chemin qui nous ramène au parking, le problème c’est qu’il faut escalader la falaise.

On va donc escalader

sur les genoux….

Le seul animal rencontré, tout en haut d’une falaise

Pas facile et maintenant, il faut rentrer au jugé. On va marcher dans ce terrain, plein de petits buissons piquants.

Au loin on distingue notre véhicule. Il faut faire attention où on met les pieds, car les cactus se cachent parmi les buissons,

et à 18 h, on note l’heure d’arrivée et nous sommes prêts à repartir pour la 2ème entrée du site qui est à environ une vingtaine de kilomètres

Nous avons vraiment eu de la chance, car là bas, il a plu énormément, tout est trempé. Espérons que demain nous pourrons marcher.

JEUDI 4 OCTOBRE

Nous avons passé une nuit excellente, avec un autre camping car et une tente. Nous sommes maintenant sur le site le plus important.

Par rapport à hier, il n’y a pas de végétation.

Nous partons pour la visite, il est 9 h 30.

Nous avons nos 2 téléphones et la tablette qui vont nous servir de G.P.S. avec la carte MAP.ME pour Bernard et OSMAND pour moi, on prend en plus notre spot au cas où nous nous perdrions.

Ici, comme hier, aucun sentier, nous marchons portable à la main.

Nous allons faire le circuit de 10 kms et rentrerons à 14 h 30. (5 h)

On va faire les sites que nous indique OSMAND (je rappelle que c’est notre GPS sur la tablette), c’est-à-dire les ronds orange, on démarre au point bleu en dessus de 0,5 mi.

Il manque juste un trait rouge entre le départ et le 1er point (CHOCOLATE HOODOOS)

A notre gauche des collines rouges, noires, blanches….

On arrive au 1er point : CHOCOLATE HOODOOS (les Hoodoos sont des structures rocheuses qu’on appelle aussi  « cheminées de fées »)

 

Nous avons un peu de mal à marcher, car il n’y a aucun chemin, aucune trace, et ici on fait un peu d’escalade.

FLAT TOP

On continue

CRACKED EGGS

PETRIFIED WOOD

TABLETOPS

On va à droite, on va à gauche, on ne sait plus où regarder.

Et voilà le nid d’aigle (EAGLES NEST)

Et delà nous ferons demi-tour, sur quelques centaines de mètres.

Arrêt sandwich et courte sieste pour Bernard

Juste à côté de BISTI ARCH

BISTI ROCK GARDEN et VALLEY OF BONES

Ensuite nous rentrerons en ligne droite en longeant les collines.

Pour rentrer nous avons un vent de face, on se croirait en Patagonie, je manque de souffle.

C’était vraiment un site magnifique, nous en avons bien profité et la marche n’était pas trop pénible pour nos vieux os.

Nous avons eu une journée idéale, du soleil, mais pas trop chaud et le sol était à peu près sec, la pluie de la veille qui avait détrempé le parking a disparu en début de matinée.

Nous allons nous reposer un peu avant d’aller au Parking Nord car demain nous avons encore quelques sites à voir. C’est tellement beau qu’on veut tout faire.

Nous dormons sur le 3ème parking, et avec nous il y a un camping car allemand, la femme parlant bien français nous discuterons et échangerons encore une fois des tuyaux.

Le lendemain matin, il ne fait pas très chaud. Nous ne sommes pas pressés de partir, mais voilà que Bernard a mal aux pieds, il ne veut pas y aller. Qu’à cela ne tienne, je partirais seule. Le site appelé WINGS (les ailes) n’est pas très loin, il est juste devant nous à quelques miles.

Je pars à 9 h 30, ma tablette à la main.

Voilà les photos, je vais me balader dans les rochers en essayant de ne pas me perdre. Finalement c’est assez facile de se guider.

Bloquée, je dois trouver un autre chemin

J’ai grimpé un peu, passé dans d’étroits couloirs mais toujours en prenant des précautions et à midi je rentrais au camper pour rejoindre Bernard qui a fait un peu de bricolage.

Et voilà notre trajet complet, le trajet du parking nord part du point bleu et je vais jusqu’au drapeau vert et orange en faisant la boucle. Je ne suis pas du tout passée par la ligne droite pour rejoindre le site fait la veille.

L’après-midi nous reprendrons la route pour FARMINGTON

 

Ce contenu a été publié dans Bisti De Na Zin Wilderness, New Mexique, U.S.A.. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

8 réponses à BISTI WILDERNESS ET DE-NA-ZIN WILDERNESS

  1. Marianick dit :

    Bravo à tous les deux, vous êtes supers courageux «  le jeux en vaut la chandelle , mais il faut le faire … (pauvre Bernard il semble quand même fatigué…)
    C’est Magnifique !
    Merci de nous faire voyager. J’adore
    Gros bisous et bon vent

    • Genevieve dit :

      Merci ma vieille copine, tu vas te régaler car on en voit de beaux paysages inconnus chez nous. Mais aujourd’hui je me promenais dans un canyon et un Monsieur qui parlait un peu français m’a dit : C’est magnifique, n’est-ce pas, mais vous avez aussi les Gorges du Verdon »

  2. edith cauchard dit :

    coucou quel site merveilleux c’est feerique wouah en phto alors en vrai ce doit être quelque chose, Gégé tu as le don de découvrir ce genre d’endroit ou personne ne va, superbe, bonne route à bientot les amis, bisous edith

  3. SERGE DABOUSSY dit :

    c’est trop fatigant de regarder toute et toutes ses photos qui se ressemblent,je ne vois pas l’intérêt,Serge

    • Genevieve dit :

      Alors là, tu vas pas être gâté, car des cailloux on n’arrête pas d’en voir, mais ils sont tellement différents et tellement beau, je vais voir si je peux en mettre moins.
      BISES

  4. MARIN dit :

    Quel bonheur de vous lire à nouveau : je trouve merveilleux cet article, ces photos… je me suis vraiment évadée et me suis invitée à votre promenade à deux ou en solitaire !!! Bisous à vous deux EVELYNE et DANIEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *