VERMILION CLIFFS NATIONAL MONUMENT – THE WAVE

JEUDI 25 OCTOBRE 2018

Nous sommes en limite de l’UTAH et de l’ARIZONA, dans le Parc VERMILION CLIFFS

COYOTTE BUTTES est un endroit remarquable, on y trouve de magnifiques sculptures  réalisées par le vent et l’eau, mais extrêmement fragiles. Afin de protéger ces merveilles géologiques et de limiter les dégâts que pourraient causer un afflux trop important de visiteurs, seulement 20 personnes par jour peuvent venir l’admirer.

Le B.L.M., en charge de la préservation, donne 10 permis via une loterie en ligne 4 mois avant la date de la visite et 10 autres sont attribués sur place à KANAB. Elle a lieu la veille de la visite (un chien ou un nourrisson compte pour une personne).

Il faut donc que nous soyons à 8 h 30 au Visitor Center pour essayer cette loterie. Nous y allons sans aucune conviction.

Il y a déjà beaucoup de voitures sur le parking, nous pensions à cette époque de l’année être très peu.

Nous allons donc au guichet demander où il faut aller et une ranger, très sympathique, parlant 2 ou 3 mots de français, nous explique qu’il faut attendre 8 h 30 précise et qu’ensuite, on entre dans une salle où a lieu la loterie.

On remplit une feuille, nom, adresse, genre et numéro de la voiture, adresse mail, téléphone, etc.… En ce qui concerne l’adresse je mets juste France.

Et tout le monde s’assoit et on attend.

9 h précise, on tire au sort, comme au loto

Mais avant j’entends mon nom et il faut que j’aille devant les 2 rangers  (dont la fille du guichet que j’avais vue plus tôt), je dois compléter l’adresse, ville, département et code postal. L’homme parle un peu français et se moque un peu de mon anglais avec sa collègue.

5 numéros sont donc tirés car il y a 2 personnes à chaque fois sur chaque fiche. Il y a une cinquantaine de feuilles, nous devons être un peu plus de 100 personnes. Car il y avait une chinoise qui a été tirée au sort, mais qui a donné sa place car ils étaient 10 et il ne restait plus que 4 places. Si sa fiche avait été tirée en premier, la loterie était terminée.

Soit je ne me souviens plus de mon numéro, soit je ne comprends rien, en tout cas, je dis à Bernard à un numéro près, on était bon. Et on part.

Nous n’avions pas pris notre petit déjeuner, on retourne sur le parking de M’DO et ensuite on reprend la route.

En repassant devant le Visitor Center je dis à Bernard, « j’ai oublié de demander quelque chose concernant le trek que l’on veut faire, arrêtons nous ». Je vais au guichet, pose ma question et repart.

A peine assis dans la voiture, le gars vient nous voir et nous raconte quelque chose et me demande de le suivre. Il m’emmène dans la salle de la loterie et les 2 rangers qui étaient encore là, m’attendaient.

Et devinez pourquoi ? Nous avions gagné au tirage.

J’ai dû confondre 34 et 35. Bizarre!!!

Ils m’expliquent que c’est une randonnée très compliquée, me demandent si j’ai l’habitude du Wilderness (des déserts), je dis «oui» et qu’il ne faut se guider qu’avec un G.P.S., me demandent si j’en ai un, «oui, bien sur» (on a la tablette et le portable). Une chance, ils me donnent une feuille avec 11 points GPS et des dessins, tout est écrit en français :


Je règle 14 $, ils me félicitent d’avoir gagné et me souhaitent bonne chance.

Maintenant il faut que je convainque Bernard de m’accompagner. Il faut marcher toute la journée.

Bon, il ne veut pas que je parte seule, on ira donc à son rythme. Je suis toute excitée, car c’est un permis très difficile à obtenir, des voyageurs ont essayé jusqu’à 10 fois, sans avoir cette chance, et nous du 1er coup. On ne peut pas louper cela.

Nous allons faire quelques courses pour demain et on part. Il fait un temps magnifique depuis 2 jours, on a quitté les anoraks pour ressortir les vêtements légers.

Nous allons à l’entrée du trek, prêts pour demain matin.

VENDREDI 26 OCTOBRE

Nous devons mettre à l’avant de notre véhicule et sur notre sac à dos, ce papier :

A 9 h, on démarre dans le lit de la rivière. Pour faire des économies de batterie, je ne regarde pas encore ma tablette, il faudra juste qu’à un moment nous tournions à droite. Et bien, cela commence bien, on loupe l’entrée. Et au bout d’un quart de marche on s’étonne et on fait donc demi-tour. Nous aurons marché une demi-heure pour rien.

Après plus de problème, tout se passe au mieux, on trouve bien les points GPS, on rencontre 2 couples et vers 11 h, nous arrivons là-haut. Un ranger est là, il a une feuille avec nos noms et vérifie. Il nous propose de nous prendre en photo, devant la vague.

Malheureusement dans le creux, il y a de l’eau, nous perdons un peu du mouvement.

Entre-temps, 2 autres couples avec 2 chiens arrivent et un peu plus tard 2 chinois.

C’est à la bonne franquette. On va s’installer un peu plus loin pour manger notre sandwich et je vais faire un tour dans les environs pendant 2 heures.

Dans cette région, nous irons de merveille à merveille.

Plus de commentaires voilà les photos.

Je cherche le chemin :

Pas toujours facile de marcher

On arrive :

Pour ne pas se mouiller les pieds, le ranger nous indique un chemin pour contourner et on passe dans une toute petite faille.

La vue de l’autre côté

C’est ici qu’on pique-nique

Les alentours en haut :

J’aperçois mon Bernard en bas

Une deuxième vague

Et après une bonne virée, je reviens où j’ai laissé Bernard et je ne peux m’empêcher de refaire des photos, la lumière n’étant plus la même.

On rentre

Des vagues, il n’y en pas qu’une.

Nous sommes de retour vers 17 h, bien fatigués, mais c’est le plus bel endroit que nous ayons vu.

J’espère que vous avez eu le courage de regarder toutes les photos, mais je suis incapable d’en enlever plus…..

Ce contenu a été publié dans Arizona, U.S.A., Utah. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

10 réponses à VERMILION CLIFFS NATIONAL MONUMENT – THE WAVE

  1. jean queron dit :

    Encore..Encore….Encore…Encore!
    Le sujet est..vague mais les photos superbes.
    Sans parler de la chance..qui sourit aux audacieux!
    Bises

  2. grente dit :

    Exceptionnel!! quel sublime balade.

  3. Claire Meunier dit :

    Vous avez bien raison vos photos sont superbes et pour Pierre et moi cela nous rappelle de bons souvenirs car nous l’avons fait 2 fois. Bernard ne regrette sûrement pas d’avoir fait cette marche avec toi. Le paysage ne change pas c’est toujours aussi impressionnant.
    Bonne continuation et au plaisir de lire votre prochaine aventure,
    Claire et Pierre

    • Genevieve dit :

      La prochaine vient de sortir Edmaiers Secret, pas mal non plus. Maintenant nous sommes exactement à LEE FEERY au camping. Il faut soleil, mais froid
      à + Geneviève

    • Genevieve dit :

      J’ai vu sur Facebook que tu avais mis un mot au Marie Jo et Claude, ils m’ont mis un message et on s’est loupé à 3 jours. Quel dommage. Ils ont fait le Sud et nous le Nord.
      Bisous

  4. MARIN Daniel dit :

    Ne te retiens pas de faire des photos… surtout pour nous… qui les trouvons magnifiques et qui pouvons ainsi vous suivre dans votre périple. Bises et à bientôt vous lire encore !!!

  5. Daboussy Serge dit :

    A ça pour des photos ( que de photos ) réduit le déclic de l’appareil,c’est trop répétitif,hé Bernard,tu as survécu à ce trip pour autant de cailloux ,bravo,bises à vous deux,et bravo pour la loterie,Serge

    • Genevieve dit :

      Et oui je sais, mais je ne peux pas… C’est trop beau. Bernard a énormément aimé ce site mais le lendemain il n’a pas voulu me suivre. Quel dommage pour lui. Il faut que tu soutiennes ton copain !!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *