LAS VEGAS

 DU 19 NOVEMBRE AU 25 NOVEMBRE 2018

Et voilà nous sommes dans la capitale du jeux et des excès mais notre principale attraction n’est pas le jeu, mais la visite des somptueux hôtels-casinos du Strip (c’est l’avenue principale où sont installés tous les lieux touristiques.)

Cette rue d’environ 7 kms compte une trentaine d’hôtels, dont la majorité figurent parmi les plus grands du monde. Ce sont aussi d’immenses casinos, à l’intérieur des restaurants, des galeries marchandes, des lieux nocturnes (bars, discothèques). Ils comprennent des salles de spectacles utilisées pour des concerts, spectacles de prestidigitation et autres numéros comme les productions du Cirque du Soleil. Les shows sont parmi les plus spectaculaires et réputés de la planète. Chaque hôtel est une vraie petite ville !

La population de L.V. connait une croissance ininterrompue depuis les années 1950. Entre 1999 et 2004, la population a augmenté de 20 %, elle a quadruplé entre 1980 et 2010. Cette croissance s’explique par le climat ensoleillé, le faible taux de chômage, le coût raisonnable de la vie et la faiblesse des prélèvements fiscaux.

Aujourd’hui, plus de 650.000 habitants, 2 millions avec les agglomérations,  39 millions de visiteurs par an (en 2007), le 7ème plus grand aéroport mondial (en pleine ville), plus de 151.000 chambres avec un taux d’occupation toujours supérieurs à 74 %.

Las Vegas étant l’une des premières destinations touristiques au monde, la métropole produit quelque 70 % des revenus de l’État du Nevada.

Les grands chefs sont là.

Les buffets à volonté sont une spécialité de L.V. En moyenne 25 $, sauf le week end et les jours fériés. Tous les casinos ont leur propre buffet. On y mange à n’importe quelle heure. Le 1er soir au Bellagio il y avait une queue de plus d’une heure d’attente, pareil chez le voisin, au Cesaer Palace.

Pour apprécier un séjour à Vegas, il ne faut pas se poser de questions. On doit prendre la ville comme elle est et se concentrer sur ses couleurs et la démesure des installations.

On va stationner pendant 3 nuits au milieu de cette avenue, (12 $ pour 24 heures) derrière la plus grande roue (du monde) près de l’hôtel THE LINQ.

La roue mesure 168 m de haut, le tour dure 30 minutes. Chaque cabine peut accueillir une quarantaine de personnes.

Nous sommes près des plus grands hôtels. Nous n’en visiterons pas plus de 3 par jour, c’est immense et beaucoup plus fatiguant que 10 kms de marche sur les rochers. J’ai des ampoules et Bernard boîte.

Visite donc du BELLAGIO.

3 933 chambres sur 35 étages. Cet hôtel de grand luxe a coûté plus de 1,3 milliard de dollars. Dans un style italien, il présente une grande galerie de boutiques de luxe.

Devant l’hôtel, se trouve un grand lac sur lequel un spectacle de jets d’eau (plus de 75 mètres de haut) se joue en musique toutes les 20 minutes environ

dès qu’il commence à faire nuit, c’est encore plus beau

De l’autre côté de la rue :

Le plafond du hall est orné de fleurs de verre multicolores soufflé à la main

Derrière la réception, une grande serre abrite des compositions florales, priorité aux citrouilles et aux couleurs orange, pour Thanksgiving.

Un peu kitsch….

On s’arrête devant un des restaurants gastronomiques : le Picasso, à l’intérieur de vrais toiles du Maître. (menus 100 $ + taxes et pourboires 26 %)

Quelques boutiques :

La plus grande fontaine de chocolat (du monde) chez un pâtissier français

Une pâtisserie bien tentante, je rentre :

et quelle surprise, il ne s’agit pas de gâteaux, mais de savons.

Bernard attend son chauffeur

Du Bellagio on passe directement dans le suivant :

le CAESARS PALACE, c’est la Rome antique.

3 370 chambres + 1000 autres sur l’extension de l’Augustus Tower.

C’est le plus grand de LAS VEGAS, plusieurs bâtiments s’étendent sur un terrain de 14 hectares.

C’est ici que Céline Dion, depuis 2003, se produit dans une salle de 4150 places, spécialement construite à l’occasion de son 1er spectacle. Son contrat initial de cinq ans aura attiré plus de trois millions de spectateurs et aura rapporté 450 millions de dollars de recettes. En 2011 un nouveau contrat a été signé pour un nouveau spectacle pour une durée de huit ans.

Statues, jets d’eau et temples agrémentent les jardins et surtout la galerie marchande.

Il fait nuit et pourtant dans cette galerie marchande, on se croirait en plein jour. Nous sommes surpris du plafond  (on retrouvera la même chose au Venitian et au Paris) on se demande comment ils tiennent.

C’est immense, on a du mal à retrouver la sortie.

(les 2 têtes : ce sont des fauteuils bien confortables)

Nous assisterons au Show Atlantis avec les statues qui s’animent

On regardera les raies nager dans l’immense aquarium circulaire à l’extrémité des galeries marchandes et les autres poissons.

Pour notre premier après-midi, nous n’entrerons que dans ces 2 là, on va se balader un peu pour voir le boulevard, avec toutes ses immenses enseignes lumineuses et comme à 17h, il fait nuit, on est gâté.

Les jours suivants nous continuerons la visite des hôtels près de notre bivouac.

LE VENITIAN

Comme son nom l’indique, cet hôtel reprend comme thème la ville de Venise.

7117 chambres et suites, le plus grand au monde juste après le hôtel Izmaïlovo à Moscou qui comporte 7.500 chambres.

Il dispose également de 15 restaurants et pas moins de 150 boutiques. Il a coûté environ 2 milliards de dollars (sans l’extension du PALAZZO)

Les plus beaux monuments de VENISE ont été reconstitués avec un réalisme fou.

Les canaux où circulent des gondoliers que l’on peut emprunter.

L’intérieur est également magnifique et se présente sous forme de rues, on retrouve la place San Marco, les boutiques longent les canaux.

Le plafond, comme celui du Caesar, est peint couleur ciel, avec un système d’éclairage très astucieux.

Ce sont des copies fidèles d’œuvres de célèbres peintres italiens.

Une boutique de bonbons

Un concert sur la place San Marco

C’est l’hôtel qu’on a préféré. Le Caesars n’était pas mal non plus pour ses décors.

LE MIRAGE, avec son spectacle le soir : un volcan qui s’enflamme au milieu d’un décor de végétation tropicale et de cascades

3050 chambres. Il a coûté 730 millions de dollars . Dans l’hôtel, un aquarium de 90 000 litres environ et quelque 1 000 palmiers de 20 mètres de haut. L’intérieur est en marbre du sol au plafond.

Le midi nous y ferons notre premier buffet, et le lendemain nous retournons au Bellagio juste pour y manger. Il y a beaucoup moins de monde que le soir, pas de file d’attente et la salle n’est pas pleine.

Mais grande surprise, les prix augmentent car le jeudi 22 novembre c’est Thanksgiving, chose que nous ne savions pas. Les écoles sont fermées jusqu’à lundi, il y a beaucoup de monde; nous avions évité de venir le week-end, là nous sommes servis. Nous aurions pu partir et revenir, mais nous sommes installés, tant pis. On restera à LAS VEGAS.

LE WYNN 

Il s’agit d’une tour de 45 étages avec son extension l’ ENCORE : 4734 chambres. Il a coûté 2,7 milliards de dollars, l’un des plus chers du monde.

On y trouve un très grand casino, un lac, 18 restaurants, une boîte de nuit, un concessionnaire Ferrari et Maserati, 26 boutiques, une galerie d’art, deux chapelles, un très grand complexe de piscines, un parcours de golf de 18 trous ainsi qu’un spectacle du réalisateur de O et de Mystère appelé Le Rêve.

Dans les galeries marchandes, il n’y a pas grand monde

La vitrine de CHANEL

Les lustres montent et descendent lentement.

Des tapis magnifiques, et là un manège fait en fleurs (artificielles)

Sur le côté du casino les décorations pour Noël.

Nous avons trouvé que c’était l’hôtel le plus raffiné et le plus luxueux de tous ceux que nous avons visités.

Mr WYNN possède également le Bellagio, le Mirage et le Treasure Island et la tour jumelle du Wynn l’ENCORE, dont voilà une entrée.

Après nos 3 jours au centre du Strip, nous allons une nuit stationner au sud de l’avenue, sur un parking près du MANDALAY, pour la visite des hôtels de ce côté.

LE MANDALAY.

Le thème : la Birmanie, le soir il brille comme les temples Birmans.

4400 chambres sur 43 étages, 146 m de haut.

Il abrite l’un des plus grands aquarium des USA où sont présentés plus de 2.000 animaux, dont de nombreux requins.

C’est ici qu’à eu lieu la fusillade du 1er octobre 2017 faisant 58 morts.

LE LUXOR

4 476 chambres réparties sur trente étages dans la pyramide et sur 22 étages dans les deux tours extérieures qui ont été ajoutées quelques années après son ouverture. Il occupe ainsi la quatrième place au rang des hôtels les plus grands du monde.

Les ascenseurs montent à la diagonale. La nuit un rayon lumineux, le plus intense du monde, est propulsé du sommet de la pyramide, il est visible à plus de 400 kms à la ronde.

A l’intérieur :

L’EXCALIBUR

4 032 chambres. Thème médiéval.

Plus grand hôtel du monde lors de sa construction jusqu’en 1993, mais dépassé maintenant par le MGN et le VENETIAN.

LE NEW YORK- NEW YORK

2 119 chambres sous la forme de répliques de douze bâtiments de New York, dont notamment l’Empire State Building sur 47 étages et environ 160 mètres de haut.

 

Un grand circuit de montagnes russes fait le tour de l’hôtel. La plus grande chute fait 64 mètres à environ 110 km/h.

LE MGN 

L’hôtel compte 6500 chambres et a coûté un peu plus de 1 milliard de dollars auquel se sont ajoutés quelque 750 millions de dollars pour la rénovation et l’agrandissement (un étage supplémentaire avec vingt-neuf suites, ainsi qu’une nouvelle décoration intérieure et une nouvelle façade).

Il fut à son ouverture le plus grand hôtel jusqu’à l’agrandissement du Venetian. On y trouve aussi des terrains de tennis, des salles de sport et de remise en forme, des salles de réunions, une grande salle de réception pour les événements sportifs (boxe notamment) et grands spectacles, de plus de 15 000 places, ainsi que de très nombreux restaurants…, dont Joël ROBUCHON. Voilà le menu du jour, ajouter les taxes 6 % et 20 % de pourboires, c’est un peu trop pour notre bourse, on préfère les buffets à 30$

L’hôtel comprend, entre autres, plus de 18 000 portes et environ cent ascenseurs.

Une gigantesque statue en bronze de 50 tonnes et 14 mètres de haut, à l’entrée

LE PARIS

2 916 chambres

Il a coûté 800 millions de dollars. Par ailleurs, environ 4 200 employés y travaillent.

On peut y voir la réplique de la tour Eiffel (165 mètres).

Nous n’achèterons pas de baguette :

Et à l’extérieur il y a déjà beaucoup de monde qui mange, il n’est pourtant que 11 h du matin.

Voilà pour les hôtels que nous aurons visités, mais il y en a beaucoup d’autres, dont nous ne verrons que l’extérieur :

Et ce lingot d’or, derrière le Strip, il ne possède pas de casino.

Cet aquarium était derrière la réception d’un hôtel, mais je ne me souviens plus duquel.

Devant les réceptions, il y a, comme dans les aéroports, des circuits pour la file d’attente, pareil pour les buffets.

Le COCA-COLA STORE, dans la bouteille se trouve un ascenseur

A côté le M&M’S STORE, sur 4 niveaux que des cacahuètes…

Le Hard Rock café

Et bien sûr maintenant, il faut que nous allions au nord de l’avenue, pour visiter le Downtown, c’est-à-dire le quartier ancien de LAS VEGAS. Moins impressionnant et moins grand que les casinos du Strip.

En 1990, les premiers casinos s’apprêtaient à mettre les clés sous la porte, les autorités ont eu un sursaut de conscience et elles ont décidé de préserver ces vieux casinos et de leur redonner un sacré coup de pouce en créant la Fremont Street Expérience.

Cette fois nous irons au camping qui se trouve juste à proximité. Nous avons besoin de vidanger et de faire le plein d’eau. Et pour la première fois, nous aurons droit à l’électricité, la douche chaude, l’eau sur chaque espacement, une laverie, et le tout pour 21 $, une vrai aubaine, dommage qu’il soit un peu loin du Strip.

Pour le règlement, pas d’enveloppe, il faut aller à 100 m dans cet hôtel-casino plutôt vieillot, qui est à l’image de l’ancienne gare.

MAIN STREET STATION

Sur le parking de l’hôtel, tout le sol est fait d’anciennes briques.

Nous passons la soirée dans le Boulevard de FREMONT STREET EXPERIENCE, rue piétonne qui s’illumine de partout dès la tombée de la nuit. La rue a été recouverte d’un toit numérique situé à 27 m de haut. Cet écran vidéo géant est composé de plus de 12 millions de LED, accompagné de 220 enceintes (550000 watts), les images sur notre tête changent continuellement.

2 tyroliennes traversent la rue sur toute sa longueur à plus de 60 Km/h

On visite le GOLDEN NUGGET, avec sa piscine intérieure et un aquarium d’eau de mer, le tube en verre est un toboggan qui le traverse.

Nous avons cherché la pépite d’or de 28 kg qui y est exposé, mais ne l’avons pas trouvée. Elle avait été achetée par le propriétaire lorsqu’elle a été trouvée en Australie à quelques centimètres du sol.

Dans la rue il y a toujours de l’ambiance, les casinos possèdent des bars ouverts sur la rue.

Il y a aussi des musiciens qui donnent des concerts, des artistes déguisés, des saltimbanques.

Comme nous ne sommes pas des couche-tard, à 9 h 30 nous rentrons, il y a trop de monde et la musique dans la rue est assourdissante.

Ce vendredi, c’est le « black Friday », depuis la veille, les magasins soldent 70% pour les articles de marque. A Las Vegas Il y a 2 outlets, un peu comme nos magasins d’usines.

Un au sud, que nous allons faire lorsque nous serons stationné auprès de l’hôtel MANDALAY et un au Nord, près de Downtown.

Jeudi, pas trop de monde, une chance nous y ferons nos achats : 2 Lewis , chacun, à 30 E, des chaussures et des pulls.

Par contre vendredi, au nord, c’est la foule. Il y a la queue à l’extérieur dans les ¾ des magasins,  ensuite aux caisses encore plus d’une heure. Comme ce sont les mêmes boutiques que nous avions vues la veille, nous ne nous y attarderons pas.

On mange sur le pouce et Bernard retourne au camping-car qui est garé à 5 mn, pendant que moi je continue et, bien sûr, je trouve encore quelques emplettes. Je prend, entre autres, 2 shorts que je vais essayer et la vendeuse à l’essayage me dit « c’est pour homme ». Zut il faut que j’y retourne. J’ai déjà bien mis près d’une heure et maintenant il faut que je fasse la queue à la caisse, encore une heure. Je suis devenue très patiente. Les gens ont des dizaines d’articles. Il paraît que ce jour là, ils dépensent en moyenne 1.000 E pour leurs achats.

Nous avions décidé de quitter LAS VEGAS, mais au camping on en a profité pour faire un grand nettoyage et nous ne partirons qu’à midi.

Grande question, où allons nous déjeuner, notre dernier buffet sera donc au WYNN.

La classe…. mais le temps de trouver un stationnement pas trop loin, il est 13 h lorsque nous y arrivons et nous ferons la queue, comme tout le monde : 1 h 30. Il y a une possibilité de rentrer en priorité, mais il faut payer 20 $ par personne. Nous n’avons pas vu grand monde y aller.

L’entrée du restaurant :

Le buffet n’est pas comparable aux 2 autres, c’est une classe au dessus, pour quelques dollars de plus qu’au Bellagio, mais attention ce n’est pas non plus le buffet du Burj Al Arab de Dubaï, (je dis cela pour ma sœur et Edith).

Après quelques charcuteries, une assiette de fruits de mer

une assiette de viande

Je ne vous montre pas l’assiette des desserts, nous y sommes allés plusieurs fois.

Je me contente de vous montrer une petite partie des desserts et la grande fontaine au chocolats et caramel dans laquelle une serveuse trempe à notre demande  : des shamolows, des fruits et d’autres friandises. Vous devez vous douter que le soir nous n’allons pas diner et que nous aurons un peu de mal à digérer.

 

Il est 16 h 30 lorsque nous partons et il y a toujours la queue pour rentrer. On ne doit pas rester plus de 2 h à table.

Trop tard maintenant pour prendre la route. Pour notre dernière nuit, nous allons stationner cette fois au Nord de l’avenue, sur le parking devant l’hotel :

la STRATOSPHERE

2400 chambres. L’ascenseur monte à 34 km/h

Son attraction principale est la tour qui culmine à 365 mètres.

Au sommet se trouve 4 attractions :

. le Big Shot : une tour de chute (propulsions de montées subites le long de l’antenne), culminant à 350 mètres de haut, un record dans ce domaine.

.  Insanity the Ride:  à 274 m est une attraction tournante en s’écartant par force centrifuge au-dessus du vide.

. Xscream est un wagon sur un rail basculant vers le bas, sur lequel circule une nacelle s’arrêtant à son extrémité,  puis remontant et rebasculant de nouveau vers le bas de manière très impressionnante et vertigineuse, donnant l’impression d’être expulsé au-dessus du vide.

. Le Skyjump, est un impressionnant saut relié à un câble en acier effectué depuis le sommet jusqu’en bas (comme un saut à l’élastique).

Le soir nous entendions les hurlements des personnes à l’intérieur de ces attractions.

Voilà LAS VEGAS et ses excentricités.

Une maison qui ne me fera pas dire le contraire

Question bruit : les 3 premières nuits ont été les plus calmes (bien que un chantier juste à côté, avec les machines le matin dès 6 h). Au Mandalay nous sommes juste proches de l’aéroport, on entend les avions et il y en a énormément. Au camping, nous sommes près de l’autoroute, mais le comble c’est ce dernier jour. Un ballet d’hélicoptères jusqu’à tard dans la nuit (peut être parce que nous sommes samedi). Nous nous sommes couchés très tôt, la route très bruyante et le comble, à 1 h du matin, nous avons dû changer de place, un camion est venu s’installer juste à côté de nous, et il a fait tourner son moteur toute la nuit.

Il faut dire que LAS VEGAS n’est pas une ville calme, la vie nocturne y est à son comble. Tout est ouvert 24 h sur 24.

Et pour le jeu, qu’en est-t-il pour nous ?

Bernard n’a pas touché à une machine. Les 3 premiers jours nous n’avons rien fait, car on ne savait pas trop comment cela fonctionnait. Un jeune homme nous a expliqué. J’ai joué 5 $ et j’en ai gagné 20. Je suis allée à la caisse chercher mes 20 $. Mais dans la soirée, je les ai rejoués. J’ai tout perdu.

Le lendemain, j’ai retenté, 10 $, je les ai perdus mais je me suis amusée pendant une bonne demi-heure.

Dans Downtown, j’aurais pu gagner 20 $, car on regardait jouer un jeune homme, il se lève et me dit « Madame, jouez pour moi ». J’appuie sur la touche, mise maximum, et il gagne 80 $, il sautait de joie, et me sort 20 $ de son porte-monnaie ; comme j’ai refusé il m’embrasse en me remerciant. J’ai fait un heureux au moins.

Dans tous ces immenses casinos, il y a plein de monde qui joue aux machines à sous, mais au Bellagio par exemple, il fallait faire la queue pour jouer dans la salle de poker.

Et attention, les casinos il n’y en a pas qu’à LAS VEGAS, on en trouve dans toutes les villes du NEVADA. Nous avons vu des machines à sous dans un Walmart et dans une station service. Incroyable et avec des gens qui jouaient.

Là, ce sont des photos prises le matin.

On a découvert des jeux virtuels, au black jack et aux courses de chevaux, à la roue de la fortune, à la roulette … Bientôt il n’y aura plus de croupiers !

Pour jouer sur celle-ci, nous n’avons rien compris.

Quel monde ici, c’est impressionnant.

Dans la rue nous avons découvert quelques mendiants, nos premiers depuis que nous sommes aux USA. Par contre, nous nous sentons toujours en sécurité.

Maintenant il n’y a pas que LAS VEGAS : Macao est le nouveau Las Vegas (le chiffre d’affaires des casinos y est d’ailleurs 4 fois plus élevé), et il n’est donc pas surprenant d’y voir le plus grand hôtel chinois, avec plus de 6000 chambres, réparties sur quatre tours.
Et….. saviez-vous qu’un hôtel à LA MECQUE va supplanter tous ces hôtels et je ne pense pas qu’il aura de casino :
Abraj Kudai est un hôtel en construction à La Mecque. Son ouverture était prévue pour 2017, mais un problème financier en 2015 a mis un terme à la construction et a retardé son achèvement jusqu’en 2019 ou 2020. Une fois terminé, ce sera le plus grand hôtel du monde, composé d’un anneau de 12 tours de 45 étages , avec 10 000 chambres, 70 restaurants et quatre héliports sur le toit. Il y aura également cinq étages réservés à l’usage exclusif de la famille royale saoudienne .

 

Ce contenu a été publié dans Nevada, U.S.A.. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

12 réponses à LAS VEGAS

  1. Daboussy Serge dit :

    Bravo,superbe reportage,ça change des cailloux,mais ces Américains,sont vraiment totalement fous ,c’est totalement démesuré
    Encore,bravo,j’ai remarqué que Bernard avait repris une allure de citadin
    Grosses bises
    Serge

  2. queron dit :

    Souvenirs, souvenirs…….
    La fortune sourit aux audacieux!

  3. patrice dit :

    très intéressante cette visite de Las Vegas avec vous dans ses moindres détails.
    comme on dit en indien Navajo « Hozhoni »

  4. Jacqueline Grandin dit :

    Ça vous change des déserts… mais c’est vraiment un site à visiter ! Superbe.
    Je ne pensais pas que c’était aussi luxueux. Les compositions sont vraiment très réalistes (les canaux de Venise par exemple !)

  5. simon serge dit :

    Dément ! La démesure dans toute sa démesure .Parfois, cela peut donner envie de devenir riche pour jouir de toute cette luxure … mais je crains qu’il ne soit trop tard , pour moi, de m’y essayer ( sans regrets). Magnifique reportage, ma Gégé !!
    ( où j’apprends que l’on peut éviter de faire la queue moyennant 20 dollars : il n’y a que les USA pour vivre cela , sans doute ) . Passer des cailloux bruts, magnifiques de formes et de couleurs à ces autres monuments beaucoup plus policés : voilà un joli contraste .
    Tu ne perds jamais de ton temps à rédiger ce blog. Le 12 janvier ( à la veille de mes noces de coton) je te souhaite une bonne fête ( en retard) et un joyeux anniversaire ( en avance )

    • Genevieve dit :

      Merci mon Sergio. Pour mon anniversaire encore un peu de temps, que le temps passe… Comme tu dis démesure, démesure mais nous n’avons pas regretté de voir cela au moins une fois. Pour l’instant on se repose, il va bientôt falloir que je reprenne mon appareil photo. Bisous à vous 3

  6. daniel mazeron dit :

    Ton reportage est fantastique !
    nous sommes allés à LV il y a 30 ans:ça a changé!!!
    moi je jouais et Nicole me surveillait!
    après ce reportage j’ai hate de lire le prochain
    grosses bises

    • Genevieve dit :

      Pour moi c’est l’inverse, c’est Bernard qui me surveille… Je me demandais ce que vous deveniez, j’espère que la santé est bonne. Nous sommes au Mexique et on va attendre Edwige et les petits en Basse Californie avant de retourner aux USA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.