LE PARC DES GLACIERS AUX USA

DU 7 AOUT 2019 AU 11 AOUT

Nous venons donc de retrouver nos amis pour aller visiter le PARC DES GLACIERS aux Etats-Unis. Pour ce soir nous sommes encore au Canada.

A CRANBROOK, une petite ville juste après les Rocheuses Canadiennes, on s’installe sur le parking d’un supermarché. Il n’y a personne, nous installerons notre table et nous souperons entre les 2 campers.

JEUDI 

Nous avons besoin de faire la vidange de notre véhicule, nous allons dans un garage qui ne fait que cela, et en 1/2 heure cela va être fait, pour pas très cher par dessus le marché.

On prendra la route en fin de matinée, pour nous arrêter au bord d’une rivière, le chemin pour descendre n’est pas facile, mais nous sommes tranquilles, il n’y a personne.

On resterait bien là plus longtemps, mais nous ne sommes pas en vacances, 20 km plus loin nous passons la douane. Toujours aussi rapide.

Nous sommes dans l’Etat du Montana  : 381.156 km2 – 989 415 habitants – Capitale : Helena

En passant à Eureka, il fait 38°.  On s’approche du Parc National des Glaciers qui se trouve près de la frontière canadienne.

Un peu avant l’entrée Ouest, on va bivouaquer au bord de la rivière. Nous ne sommes pas seuls, il n’y a que des petits véhicules car le chemin n’était pas évident.

J’ai eu droit à la visite de cette mini-caravane. Il n’y a que le lit à l’intérieur, mais de l’extérieur sous l’auvent, il y a tout le nécessaire pour la cuisine. (Cela nous change des bus que nous voyons partout)

VENDREDI 9 AOUT

Après un bon bain de pieds dans la rivière, nous allons traverser le parc par la « GOING TO THE SUN ROAD« . La température a dû baisser de 10 degrés par rapport à la veille.

Une seule route de 53 miles (85 km) de long traverse le parc d’est en ouest : la Going-to-the-Sun Road. Construite en 1932, cette route est classée monument historique. Il y a juste un petit muret de pierre qui sépare la route du précipice. Attention, ça donne le vertige, il faut serrer les fesses. Des arrêts sur le bas-côté sont aménagés, histoire de prendre des photos des différents points de vue, tant sur la vallée que sur la route qui fait des lacets incroyables dans la roche.

Tous les ans, la route est enneigée, et tous les ans, c’est un bazar incroyable pour la déneiger, il y a toute une expo sur «la route» au Visitor Center du Logan Pass.

Les paysages sont spectaculaires : hautes montagnes, rivière déchaînée, et à cette époque de l’année des fleurs sauvages des alpages.

En 1850, il y avait 150 glaciers dans le parc, et en 2010 il n’y en avait plus que 25. Dépêchez-vous d’y aller, car d’ici 2030 les scientifiques prévoient la fonte totale de tous les glaciers. Ils fondent si vite à cause du réchauffement climatique que le Parc n’existera bientôt plus.

On commence par longer le Lac McDonald, encerclé de montagnes.

Il est renommé pour ses cailloux colorés qui proviennent de l’érosion de la montagne par les mouvements du glacier. Leurs couleurs viennent de leurs différentes teneurs en titane et en fer (couleur bleue ou verte), de chrome ou de vanadium (couleur rouge). Leurs différentes concentrations et combinaisons donnent le jaune, le rose, le violet, etc.

On pénètre à l’intérieur de l’hôtel construit en 1895

on s’y installe même.

A l’intérieur au mur il y a de belles peintures

Ce bus rouge s’appelle un jammer : il y en a 33  qui sillonnent la Going-to-the-Sun road.

Déjeuner sur un petit parking entre nos 2 voitures

devant ce torrent, et sa cascade

Les glaciers sont beaucoup moins impressionnants que ceux des Rocheuses.

On termine cette route à ST MARY en fin de journée. Nous n’avons pas été particulièrement attirés par ce Parc. Nous voulions faire une randonnée à flanc de montagne, mais nous n’avons pas pu stationner sur le parking au Logan Pass. Le paysage y était pourtant beau, il y avait trop de véhicules.

On s’est arrêté à presque tous les points de vue le long de la route

Nous allons dans un camping primitif. Pour une fois, il y a quelqu’un à l’entrée. On nous accepte sur un seul emplacement. Il pleut maintenant.

Nous sommes accueillis par ce panneau

SAMEDI 10 AOUT

Il a plu presque toute la nuit et ce matin il y a beaucoup de brouillard. La température a dû baisser encore de 10 degrés, on a froid maintenant.

Plus questions de se rendre au « two médecine », 2 lacs au sud du parc que nous avions décidé d’aller voir. Nous prenons la route directe pour le Yellowstone. Nous sommes dans la purée de pois.

Nous quittons nos amis à Browning devant des hamburgers dans un casino. Ils rejoignent le Québec pour prendre l’avion début septembre.

On roule toute l’après midi (250 km), et on va prendre une bifurcation un peu avant HELENA, pour aller voir le Missouri : GATES OF THE MOUNTAINS. La rivière passe par un canyon mais ce que nous ne savions pas c’est que pour y aller on doit prendre une excursion en bateau. C’est fermé et il n’y a pas un chat. Il faut dire qu’il fait mauvais temps. On ne peut pas dormir ici. On file sur le parking du Walmart à HELENA.

Nous avons eu de la pluie presque toute la route, et la nuit : orage et grêle.

DIMANCHE  11 AOUT

La pluie a cessé mais le temps est couvert, nous prenons notre temps, nous partons à 11 h. Nous avons 275 km pour rejoindre le Parc du Yellowstone.

Nous traversons maintenant des plaines et retrouvons un peu de soleil.

Quelques plaques d’immatriculation des régions que nous allons visiter (plus tard)

 

 

Ce contenu a été publié dans Montana, U.S.A.. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à LE PARC DES GLACIERS AUX USA

  1. jean queron dit :

    Beaucoup de photos panoramiques…..Et comme dirait Marianick : « les photos panoramiques ça écrase »
    On sent un peu de lassitude dans cette partie de blog(sauf la photo de Bernard coiffé de sa très belle casquette) et on a hâte de voir en vrai les régions indiquées sur les plaques d’immatriculation…

    • Genevieve dit :

      je crois que tu as raison pour la lassitude, mais pas pour Bernard, il est fier de sa casquette achetée en Australie, mais tu ne l’as lui verra pas en France il l’a laissée dans le camper… Bisous

  2. MARIN Daniel dit :

    Bisous à vous deux et à bientôt !

  3. daniel mazeron dit :

    bisous de nous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.