SEDONA – WILLIAMS

 

DIMANCHE 4 NOVEMBRE 2018

Nous rejoignons l’autoroute jusqu’à FLAGSTAFF mais au lieu d’aller directement au GRAND CANYON, nous allons à l’opposé pour nous ressourcer dans une petite vallée qui parait-il est merveilleuse et qui reçoit beaucoup de touristes.

Il s’agit de SEDONA. Effectivement c’est pas mal, la ville, très étendue, est entourée de flèches rocheuses dans du calcaire rouge. C’est la 2ème destination touristique (après le Grand Canyon) de l’Arizona. Dans les rues, il y a du monde, pas d’étrangers mais des américains. La rue principale regorge de boutiques de souvenirs, vêtements « new âge », et surtout restaurants et tours opérateurs qui peuvent vous emmener en balades en 4×4.

Nous y arrivons par une rue en lacets avec vue sur le OAK CREEK CANYON.

Ensuite on traverse une zone composée de chênes et de pins, aux couleurs d’automne. C’est très agréable, cela nous change des déserts. Il y a plusieurs chemins de randonnées dans la forêt, certains payants, d’autres gratuits

On commence à admirer de jolies formations rocheuses

La ville est entourée de rochers, les maisons sont construites en pierres rouges.

Quelle surprise pour nous, la ville est « habitée ». Au moins ici il y a du monde sur les trottoirs et des magasins.

Nous trouvons où stationner dans un parking en retrait de la route principale, et comme il s’agit d’une impasse qui mène dans la forêt, nous y serons très tranquille.

Nous partons faire un tour en ville, sans vraiment être attirés par les boutiques, on trouve cela pas très beau. On se paye une glace dans un restaurant avec vue sur les rochers, (c’est la 1ere fois). Regardez comme il a l’air d’aimer ça :

Et le soir nous allons sur la Airport Road qui offre une vue panoramique sur la région, pour le coucher du soleil.

Nous ne sommes pas vraiment seuls :

La ville est très étendue, la première photo en arrivant et la 2ème au soleil couchant

LUNDI 5 NOVEMBRE

Le lendemain, on décide d’aller faire un tour dans la région. Nous allons jusqu’à JEROME, c’est une ancienne ville minière, maintenant prise d’assaut par les artistes. Les maisons sont à flanc de montagne.

Les magasins un peu de bric à brac

Une petite marche dans la nature en rentrant

Nous revenons par la Rt 179 qui offre de merveilleux panoramas sur les montagnes.

On fait quelques petits détours pour voir encore des pierres.

Avant de nous réinstaller sur notre bivouac de la veille où nous profitons de la WIFI des pompiers, nous allons voir la chapelle de HOLY CROSS, construite en 1956, très moderne, plantée en haut d’une butte dominant le sud de la région de SEDONA.

Tlaquepaque est une zone commerciale reconstituant une ville typiquement mexicaine, mais en dehors des restaurants et des galeries d’art (très chères, mais quelquefois c’est beau), il n’y a pas grand chose, sauf ces jolies fontaines décorés pour Halloween.

Le soir nous allons souper dans un restaurant Thaï.

MERCREDI 7 NOVEMBRE

Nous reprenons tranquillement la route, il fait toujours beau, on va faire une petite balade au bord du canyon et l’on rejoint FLAGSTAFF, mais nous ne nous y arrêtons pas.

On longe une voie ferrée où des trains de fret de plus de 1 kilomètre de long sont tirés par 4 ou 5 locomotives fonctionnant au diesel. Parfois les wagons ont un double niveau de containers, il y en a plus d’une centaine.

Il y a 2 routes pour rejoindre le Grand Canyon, une route directe – ou par l’autoroute en bifurquant à la petite ville de WILLIAN, qui a gardé tout son charme de la Route 66. Nous irons donc par là.


On va visiter la gare, tous les jours il y a encore un train qui va jusqu’au GRAND CANYON

d’autres locomotives (Patrice c’est pour toi)

Et les magasins dans la rue principale

Celui-là c’est un vrai.

Cette voiture devant ce magasin assez original

Des pompes à essence dans des restos

La rue principale

Une cinquantaine de kilomètres plus loin en remontant vers le Grand Canyon nous allons faire le plein d’essence (très chère ici, 95 cts d’Euros). Il y a de vieilles voitures exposées.

Le soir nous couchons dans la forêt à quelques kilomètres de notre but : LE GRAND CANYON.

 

 

Ce contenu a été publié dans Arizona, U.S.A.. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à SEDONA – WILLIAMS

  1. SERGE DABOUSSY dit :

    Salut à vous deux,enfin un peux de verdure, Bernard,tu ressembles de plus en plus à un local ,bises ,Serge

  2. Sylvie Demerscastel dit :

    Merci les routards !!

    Quelle chance de fouler cette mythique route 66…

    Merci de vos chouettes reportages et de nous faire partager vos découvertes

    Bisous

    Les demer..

    • Genevieve dit :

      Malheureusement la route 66, n’existe presque plus, les autoroutes l’ont remplacée. On voit très très peu de motard, mais toujours en HARLEY. Bisous à vous

  3. patrice dit :

    merci pour ces belles locomotives comme dans les films
    a bientot pour la suite bonne route

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *