ILE DE CHILOE du 8 décembre au 15 décembre

 

Après avoir déposé Lucile à l’aéroport, nous filons directement sur l’Ile de CHILOE en embarquant sur un ferry pendant 25 mn, où nous verrons de nombreux pélicans et lions de mer dans l’eau

P1120347

Une centaine d’îles constituent CHILOE dont 35 sont habitées , mais la plus importante est la Isla Grande 180 kms sur 50 . Elle est couverte de forêts humides et est réputée pour ses paysages, ses gens chaleureux, ses maisons colorées sur pilotis et surtout ses églises. Actuellement il en reste 300 dont 14 sont classées au patrimoine de l’Unesco.

Autrefois les missionnaires faisaient des tournées et restaient quelques jours dans chaque village, il leur fallait donc un toit. Les villageois leur construisirent donc des chapelles et ensuite de véritables églises et le plus souvent situées au bord de la mer, les transports ayant lieu par là.

Elles sont en bois, la tour-clocher servait de point de repère pour les marins; la nef principale est voûtée et rappelle la coque de navire renversée.

Au 20e siècle on a commencé à les détruire : une tous les 3 ans. Mais dans les années 1990, la tendance a changé et on a commencé, au contraire, à les restaurer.

 

20151220_135059

Pour revenir à nous, nous sommes allés nous installer pour 2 jours dans un camping (ARENA GRUESCA, 20 E) à ANCUD, surtout pour mettre à jour notre blog. Eau chaude seulement de 8 h à 23 H. Pas de sanitaire le matin, mais l’emplacement est superbe, perché sur une falaise, vue sur la mer et bien tenu.

 

20151208_151646

Laverie, quelques courses et repos (ou travail au blog). A côté de nous il y a une petite tente, c’est un hollandais d’une cinquantaine d’année qui fait l’Amérique du sud à pied. Un peu hippie mais intéressant.

Quelques photos d’ANCUD où nous sommes installés

20151210_143944

20151209_125053 20151209_124815

 

Jeudi 10 décembre

Nous allons changer nos pneus et là on s’aperçoit que la lame de ressort gauche est cassée. On pense que nous trouverons un garage à CASTRO puisqu’ici il n’y en a pas et surtout du gaz, depuis quelques jours on en cherche.

Nous allons nous promener dans la péninsule jusqu’au phare

 

Le soir nous allons dormir près de l’Ile aux pingouins à PUNIHUIL et il commence à pleuvoir

PINGUENERAS

PINGUENERAS

Pinguineras

Pinguineras

 

Vendredi 11 décembre

Surprise il pleut encore, nous n’irons pas prendre l’excursion pour voir les manchots.

Retour sur ANCUD, resto : pour Bernard saumon grillé et frites tandis que je prends une soupe de coquillage et un saumon margarita. Ma soupe arrive dans un énorme bol plein de coquillage (moules et palourdes géantes, violets au goût de savon, pétoncles, poissons…) un repas entier et lorsqu’arrive mon saumon recouvert de …. coquillages, je ne peux plus rien avaler, « que se passa » me dit la serveuse, je lui explique que je ne peux plus manger, elle prend mon assiette et me la ramène dans un handy-bag, ce sera mon repas pour le lendemain.

ANCUD

ANCUD

P112037420151213_164516

 

Puis nous repartons vers CHEPU, mais nous n’en verrons pas grand chose à cause de la pluie. Ce petit village a subi un tremblement de terre en 1960, et a subi un abaissement de 2 m ce qui laisse l’eau salée inonder le secteur et faire périr les arbres, paysage apocalyptique.

P1120389 P1120394 chepu

Ensuite : QUEMCHI, il pleut toujours. Il faut dire que l’île est renommée pour avoir de la pluie chaque jour de l’année. Nous nous installons sur une petite place sur le port

QUEMCHI

QUEMCHI

QUEMCHI

QUEMCHI

P1120425

Nuit calme, à 8 h un petit marché est installé à côté de nous.

QUEMCHI

Bivouac le soir

BIVOUAC QUEMCHI

Bivouac au réveil

 

Vers 11 h on reprend la route pour TENAUN et sa belle église classée.

20151212_114942 TENAUN

P1120456 P1120457

 

SAN JUAN idem pour l’église, on va chercher la clé pour voir l’intérieur.

Place SAN JUAN

Place devant l’église à SAN JUAN

20151212_125545_002

????????

En attendant les clés, on fait la connaissance d’un chilien qui nous parle de Napoléon et de Robespierre et nous chante la marseillaise. Voilà sa maison :

20151212_130547

 

Il pleut toujours direction DALCAHUE et ferry directement pour l’Ile de QUINCHAO.

Premier village : Curaco de Velez

 20151213_144236

CURACO DE VELEZ

CURACO DE VELEZ

 

Puis ACHAO

 

achao1 20151213_103948

Eglise la plus ancienne de l’Ile, tour de 25 m, les bardeaux sont en cyprès de Patagonie fixés sans aucun clou, seulement par des chevilles. Bivouac au bord de l’eau

Dimanche 13 décembre

Il fait beau. Nous partons pour l’extrémité sud de l’île, élevage de saumons intensif, des installations à perte de vue sur l’eau .

20151213_113245 20151213_113145_001 20151213_11254320151213_115250

 

P1120420

Puis retour à DALCAHUE par le ferry. Le dimanche il y a une grande feria (c’est un marché où tous les artisans viennent vendre leur produit). Nous n’allons pas dépenser d’argent pour les souvenirs (beaucoup d’articles tricotés à la main en laine naturelle de mouton et d’objets en bois).

20151213_160631 20151213_160713 20151213_152304

Puis CASTRO le lendemain

Nous allons chercher un garage pour réparer les amortisseurs, sans succès, il faut retourner à PUERTO MONTT. Nous décidons de repartir et nous pensons faire la fin de l’ile lorsque nous reviendrons pour prendre le bateau à QUELLON qui doit nous emmener à EL CHAITEN.

Arrivés sans problème à PUERTO MONTT et avec ma superbe installation OMSAND+ sur ma tablette (nous n’utilisons plus de GPS), je trouve le garage Ford  qui lui nous envoie dans un garage à 500 m pour nous faire la pièce.

À 17 h R.V. est pris pour le lendemain 8 h. On demande si on peut coucher dans le garage. OK

Le patron, Alfredo, vient nous tenir compagnie, on lui expose notre problème de gaz. Après plusieurs coups de téléphone, nous partons à 2 voitures, avec son fils et lui, pour essayer de remplir notre bonbonne. Rien, retour à 19 h, il nous invite à boire un excellent pisco, fabrication maison, on y va avec notre bouteille de Ricard, ensuite il nous invite à souper. Nous allons passer une soirée excellente jusqu’à 23 H (les 2 verres de pisco me font parler en espagnol sans complexe), il y a avec nous les 2 frères de Madame qui travaillent également au garage.

Mardi 15

A 8 h : réparation, en fait les 2 lames de ressort sont cassées. Je vais rester à l’intérieur du camper pour faire de l’internet, Bernard va « surveiller » le travail , lorsqu’un homme arrive avec son matériel pour nous changer l’installation de gaz (nous avions parlé la veille que peut être nous essaierons de mettre une bouteille du pays) et le travail est effectué. Nous avons maintenant une bouteille avec l’ancienne installation qui nous servira en dépannage, et une bouteille chilienne qui nous servira ici et espérons le en Argentine et dans d’autre pays. (85 E avec la bouteille).

A midi la réparation est terminée , il nous invite encore à déjeuner. Nous leur avons dit que nous cherchions à rejoindre EL CHATEN, aussitôt Alfredo et son fils s’installent à internet pour nous trouver une solution. 3 solutions : retourner à CHILOE, partir de PUERTO MONTT mais il n’y a plus de place, ou aller à HORNIPIREN (où nous étions allés avec Lucile).

Et là il nous trouve un bateau à 70 E pour la voiture et nous 2, à comparer aux 200 E par les autres transports. Ce bateau n’était pas indiqué sur les guides car il s’agit d’un cargo subventionné par l’état. Il y avait bien un départ dans cette ville une fois par semaine mais pas celui-ci qui existe 3 fois par jour.

L’après midi il nous emmène donc au port pour notre réservation.

Pendant ce temps j’ai donné ma tablette que j’ai acheté à SANTIAGO aux deux fils de la maison qui bricolent en informatique, pour qu’ils me mettent la housse que j’avais achetée et que nous ne pouvions pas installer. Le temps que nous sommes avec eux, ils ne réussissent pas mais lorsque nous rentrons tout est nickel, j’ai enfin une tablette avec une housse. (Pour Lucile, il suffisait de taper très très fort sur les 2 petits points pour qu’elle s’accroche).

Voilà une expérience dans une famille chilienne exceptionnelle

P1000596

Coût de l’opération 260 E et un véhicule rehaussé à l’arrière, qui dans les virages. 4 lames de ressort neuves.

Nous les quittons avec regret.

Avant de partir le lendemain pour la Caretera Austral, nous décidons de retourner manger au restaurant où nous étions allés avec Lucile  mais cette fois du saumon pour nous 2, mais avant nous voulons goûter aux huîtres. Nous prenons une portion pour nous deux, pour 10E nous en avons 2 douzaines, elles sont bonnes, rondes et petites. Je vais ramener encore une fois la moitié de mon saumon au camion (saumon servi avec des saucisses et nappé de fromage).

P1120527 P1120533 P1120525

Un petit tour au marché de poissons :

Avant de terminer, si vous n’êtes pas lassés de nos photos, voici encore quelques maisons typiques prises sur l’île de CHILOE

 

 

 

Ce contenu a été publié dans Chili. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à ILE DE CHILOE du 8 décembre au 15 décembre

  1. grente dit :

    Bonjour a vous deux.
    Profitez bien de ce voyage,pour les photos pas de limite cela nous permet de voyager avec vous.
    Bisous Mimi,Yannick.

  2. Bonjour à tous les deux. C’est MAGNIFIQUE on a l’impression d’être avec vous. Quels beaux paysages, les églises sont toutes plus belles les unes que les autres , quant aux assiettes, elles sont bien garnies……pour nous tout va bien. Noël est passé nous attendons le nouvel an. As tu reçu notre mail envoyé avant noël? Bonne continuation…bon voyage et gros bisous.marianick et Roger.

  3. chris.altmann dit :

    Merci pour les belles photos cela est pour nous formidable de voyager devant notre ordinateur, faite attention à vous très gros bisous Marie Lucie est venu quelques jours chez nous le temps a passé bien vite

  4. Serge Daboussy dit :

    Super entre les église et les produits de la mer vous allez vous rapprocher de l’éternel
    Amitiés Serge

  5. Monique et Jean dit :

    Vous ne nous dites pas si les habitants de l’île vous ont pris pour des nouveaux missionnaires .
    Avez-vous repris en choeur la marseillaise ? C’est très tendance en France en ce moment….
    J’ai bien aimé les tags et bravo pour les photos toujours réussies.
    Nous revenons de Belgique où nous avons passé Noël..sous un beau soleil.
    Bises à vous deux
    Monique et Jean

  6. alain et fina dit :

    en définitive qql jours de pluie c’est pas mal, ça vous oblige à aller au restaurant :-)))
    tout cela est très appétissant. Pour l’espagnol tout va bien aussi , on attend avec impatience la suite de l’aventure.
    meilleurs vœux à tous les deux pour 2016

  7. Guy garcia dit :

    Que d’aventures intéressantes !

    Vs ns régalez !

    Ns smes ds un camping en Andalousie à Vera où ns avons passé la Saint Sylvestre étions 150 pers au repas et avons bien dansé .

    Ns en profitons pour vs souhaiter une très bonne année 2016 avec bcp de santé et de bonheur que tt se passe bien pour vs 2 .

    Bonne rte ls amis !

    Besos à vous deux .

    Dany et Guy .

  8. edith dit :

    bonjour tous les deux je vous souhaite une très bonne et très heureuse année 2016
    je ne vous remercierai jamais assez de me faire vivre votre voyage, j’ai l’impression d’être avec vous, superbe, ne changez rien- tout me semble beau et la convivialité et la sincérité des gens du pays est émouvante trop bien bisous à vous deux édith

  9. chris.altmann dit :

    Nous souhaitons un joyeux anniversaire à la plus adorables des Geneviève, bisous à vous deux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *